“Un véritable accompagnement des enfants et des parents”, préconise la pédopsychiatre Florence Askenazy