“Des mesures assez adaptées”, selon Véronique Mondain, infectiologue au CHU de Nice